Allons vers les autres


 
 
 
 
 

Zeina Abillameh Minkara

Coach de formation en relations humaines

Avocate en Arbitrage au barreau de Beyrouth

Diplômé en management des affaires de l’ESA

Quel est le role du coach, quelles sont les solutions ?

Il faut connaitre le problème, écrire ce qu’on ressent, allons vers les autres

 
 
 

Comment la dépression et la tristesse peuvent être moteurs de créativité?


 
 
 
 
 

Zeina Abillameh Minkara

Coach de formation en relations humaines

Avocate en Arbitrage au barreau de Beyrouth

Diplômé en management des affaires de l’ESA

Par l’antipathie envers les autres que nous

Par la simple parole , la personne retrouve une autonomie, elle retrouve sa créativité

 
 
 
 
 
 

Zeina Abillameh Minkara : Comment combattre les pensées négatifs ?


 
 
 
 
 

Zeina Abillameh Minkara

Coach de formation en relations humaines

Avocate en Arbitrage au barreau de Beyrouth

Diplômé en management des affaires de l’ESA

Par le fait de s’allèger, nous passons à une étape supérieur, nous nous réaproprions notre force, notre être.

Les solutions qui nous font le plus progressés sont les solutions trouvés par soi-même

 
 
 
 
 
 

Le rêve sert à maitriser notre angoisse


 
 
 
 
 

 
Le confinement est un évènement qui peut créer une rupture, nous renvoyant à un traumatisme précédent, notamment nos traumatismes de guerre vécu sous les bombes ou à distance.
Comment faire pour contourner ces réminiscences sournoises ?
Les Libanais du fait d’avoir vécu la guerre sont plus adaptables ou traumatisés en face des conséquences de la crise sanitaire ?

Marie Makdessi Peyronnie

Psychologue clinicienne,

Psychothérapeute d’orientation psychanalytique,

Chargée de recherche dans les domaines de l’autisme, du logement des personnes âgées qui chutent et du logement des « sans abrisme »

Parfois c’est difficile de nommer les choses, le rêve sert à maitriser notre angoisse

 
 
 
 
 
 

Qu’est-ce qu’on fait avec le sentiment de perte ?


 
 
 
 
 

 
Le confinement est un évènement qui peut créer une rupture, nous renvoyant à un traumatisme précédent, notamment nos traumatismes de guerre vécu sous les bombes ou à distance.
Comment faire pour contourner ces réminiscences sournoises ?
Les Libanais du fait d’avoir vécu la guerre sont plus adaptables ou traumatisés en face des conséquences de la crise sanitaire ?

Marie Makdessi Peyronnie

Psychologue clinicienne,

Psychothérapeute d’orientation psychanalytique,

Chargée de recherche dans les domaines de l’autisme, du logement des personnes âgées qui chutent et du logement des « sans abrisme »

Quand faut-il consulter ?